Pages

27.3.07

L'ÂGE INGRAT...

Quand j'étais ado je portais en vrac:


- Des jean's mal taillés (de couleur neige parfois...Bon en 6ème mais quand même!)
- Des chemises qui imités mal le liberty NAF NAF
- Des fringues POIVRE BLANC (pulls, t-shirts, manteaux tout y passait)
- Des chaussures noires très masculines avec un bout de fer sur le dessus (quelle idée... Aucun revival possible!)
- Des pulls et manteaux OXBOW. Colorés et d'un goût super douteux... Ben oui, mais par chez moi c'était la grande classe...
- Des casquettes gavroche de mauvais goût pour cacher mes boucles que je n'assumais pas (mes copains me traitaient. Quand on vous appelle "mouton", c'est pas gentil, non?)
- Beaucoup de joggings en nylon approximatif (ben oui, une basketteuse qui s'entraîne beaucoup ça en met un paquet de joggings)
- Des baskets en veux-tu en voilà (ma mère m'avait déjà initiée aux Stan Smith. Dieu merci elle m'a préservé des RUN UP vendues à la Hall aux chaussures)
- Des écharpes BURTON que ma mère me faisait gentillement (ou lâchement ça dépend de quel point de vue on se place!) passer pour le top de la hype. A savoir l'équivalent des écharpes Chevignon... J'ai été colère en apprenant la supercherie... La honte!
- Plein de PETIT BATEAU de deuxième choix (j'habitais à 80 kms du temple du deuxième choix... la ville de Troyes)
- Des pull CAMAÏEU achetés par ma mamie... C'est une vraie marque qu'affectionne les mamies. Je reste braquée depuis!
- Je rêvais de la super doudoune CHEVIGNON avec le canard derrière... Même pas en rêve... j'ai eu un équivalent Leclerc sans CHEVIGNON ni canard... la honte!!!
- Je rêvais des ADIDAS Torsion (celles nées fin 80 ne peuvent pas comprendre... Mais je vous jure, c'est pas grave!)... Alors je mentais (j'étais un peu mythomane quand j'étais petite!!! Ca va, j'ai suffisamment honte aujourd'hui) et je disais que je les avais chez moi mais que je voulais pas les salir... Heureusement pour moi, j'ai progressé en mensonge ;)
- Pas de soutien-gorge... En mêmes temps, pour soutenir quoi??
- Pas de jupe... Ou alors si on prévoyait, avec les copines, de se mettre toutes en jupe ce jour là... J'étais maigrelette petite, et qui dit maigrelette dit ridicules canettes...

C'est moi ou à New-York les ados d'aujourd'hui ont meilleur goût que mes copines et moi en 1993 à Saint-Dizier (c'est là d'où je viens... C'est tout ce que j'ai à dire... En mêmes temps il n'y rien de plus à dire!!)





Les photos sont tirées de Sartorialist

5 commentaires

Mou a dit…

Ayant eu approximativement la même enfance que toi question vestimentaire à saint-diz (pour les intîmes!!), j'avoue franchement que je suis heureuse d'être passée par ces multiples phases que je nommerai "douloureuses".Pourquoi? Mais parce que si on peut pas se tromper à l'adolescence, quand pourrions-nous le faire? Pis tout le boulot qu'on a eu à fournir pour être, si ce n'est à la mode au moins normales...c'est ce qui fait notre caractère non? Faut dire que c'était pas gagné!
Alors j'ai envie de dire à toutes celles qui reviennent de loin comme nous: Félicitation mesdemoiselles!

Chapline a dit…

Gamine je portais des fringues donnés ayant appartenus a tout le village, subissant les "ah ce pull il était a moi avant". Les soutiens gorges, tardifs quel bon souvenir l'heure du vestiaire j'ai été abonnée au brassières (données aussi) vague substitut pour planche a repasser, un certain temps. Et les basket chut-chut-pas-de-marque, et... la liste serait trop longue.

marieaunet a dit…

je garde un très mauvais souvenirs des années 80! ô adolescence ingrate! ô petite ville perdue avec ses magasins de merde! comme j'ai souffert. petite encore ça pouvait aller, mais ado on était pas gâtées avec ma soeur. les coupes de jeans hideuses, les hauts fluos vert jaune et rose, les bretelles, les baskets de la halle aux chaussures (oui madame elles étaient pour moi) et encore tant qu'elles étaient pas complètement hs j'en avais pas d'autres!
des jogging que mon grand père nous filait (cadeau de son pote responsable d'usine le coq sportif) mais attention jogging hideux choisis par le grand-père!
les gilets de costume, les EPAULETTTEEEEEEEEEEES bon dieu ces EPAULETTTEEEEEES. La même coupe frisée en forme d'enclume que la meuf qui chantait "non je t'assure que je n'ai pas peur, mais je préfère mon velomoteur qui fait damdamdmadamdam" l'horreur concentrée!!!

wentworthlady a dit…

AHHHHHHHHHHH, être teenager!! quelle horreur!!! pour rien au monde je ne voudraisretourner en arrière et avoir 15 ans.
Non, sérieusement je me sens mieux dans ma peau de "grande fille" qui a dépassée la trentaine, qu'en ado, car ado je suis passée du look BCBG: cardigan marine, polo Lacoste blanc, jeans Levis , mocassins anglais et sac style Céline à ...(En devenant fan des enfants du rock et Londres): un look british : tout à tour jean slim (et ouais y en avait à l'époque), sur T-shirt AC/DC oversize, customisé d'épingles à nourrice,chaussures noires pointues Free Lance, boucles d'oreilles géantes Scooter, maquillage inpiré par Siouxsie (and the Banshees), coupe de cheveux inspirée elle notre bon vieux Robert Smith (crêpage obligatoire et noir corbeau), puis au look sixties car bande d'amis "Mod's", donc tres clean, queue de cheval haute, banane coque (à la Gwen Stefani)petite chemise près du corps ecossaise, jeans brut pres du corps avec gros revers: (le tout vintage), soquettes blanches et creepers, make-up "Scarlett Johansson", puis baba cool, peace and love : senteurs patchouli, tresses,un style Vanessa Paradis époque Lenny Kravitz....Ouf, quelle énergie pour affronter l'adolescence, ses changements cyclotimiques, pour finalement se trouver tout simplement...Ca me rassure de voir que je n'ai pas été la seule dans ce cas!!!!

unechicfille a dit…

Mou: Tu vois ce que je veux dire... Et oui tiens, soyons fières de nous;)

Chapline: la brassière aussi. J'en ai eu une abricot! Moche à mort... mais bon je la portais, ça me donnait l'impression d'avoir un buste plus féminin... Ridicule!

Marieaunet: Le coq sportif, oui je me souviens... il y a eu un revival il y a quelques années... Bon vite reparti quand même!!

Wentworthlady: Avant d'avancer vers la trentaine, je ne comprenais pas les femmes qui me disaient que c'était le plus bel âge...
Et puis j'y avance et je me rends compte à quel point c'est une évidence... Je ne voudrai pas retourner en arrière... pour rien au monde. Et pis alors l'adolescence c'est vraiment nul comme âge!!