Pages

28.2.13

ETERNAL SUNSHINE...



Eternal-Sunshine-Of-The-Spotless-Mind




(Premier degré du post vous noterez)

Eternal Sunshine of the spotless mind, voilà ce que je réponds systématiquement quand on me pose la question de quel est mon film préféré.

Ca a été pendant très longtemps 37°2 le matin et puis quand le film de Gondry est sorti j'ai tout de suite modifié ma préférence (je suis loin d'être la seule, j'ai cru comprendre qu'on était pas mal dans ce cas).

Je ne peux pas regarder ce film dans n'importe quelles circonstances ou avec n'importe qui, je pleure à chaque fois devant donc ça me fout la honte et trahit la carapace de dure à cuire que je tente de me construire. Ceci dit, c'est sûrement lié aux circonstances dans lesquelles j'ai rencontré ce film.

Je vivais encore à Nancy et suis allée le voir avec mon amoureux du moment. Avec l'amoureux du moment c'était pas la fête, un peu comme pour Joel et Clémentine, les choses se détérioraient doucement mais sûrement.
On était allé voir ce film parce qu'on allait tout voir, sans tri, sans préférence mais celui-ci, on sentait tout de même que ça allait être bien. Vraiment bien.

Et ce film est tombé pile au bon moment pour faire miroir avec notre propre histoire (égocentrée comme je suis il ne m'en fallait pas plus). On a fini ce film pleurant dans les bras l'un de l'autre, conscients que c'était terminé entre nous mais sentant ne pas être encore prêts à vivre l'un sans l'autre.

Aujourd'hui ce film a dépassé dans ma tête cette période de ma vie, en revanche il fait de plus en plus écho à une réflexion que j'ai dans la tête.

Attention Spoiler Attention Spoiler 

C'est bon vous arrêtez de lire si vous n'avez pas vu Eternal Sunshine et que vous voulez la surprise de le regarder...

Il y a deux choses que je trouve particulièrement émouvantes dans ce film:

-  la manière dont Joel se refuse finalement à oublier Clémentine quand le processus est enclenché.

- L'envie de recommencer à s'aimer qu'ont Joel et Clémentine alors même qu'ils sont redevenus des inconnus l'un pour l'autre et qu'ils sont à peu près sûrs que leur histoire est vouée à l'échec.

Ca c'est mortel, y aller même si ça rate, y aller aussi imparfaits à s'aimer qu'ils sont, y aller parce que la question du sentiment amoureux ne se situe pas que dans cette idée de la réussite.
Dans cette ambiance de win totale que sont devenus nos échanges (mythos que nous sommes), sentir un engagement dans un truc mal-barré, bancal, c'est presque un acte militant, non? En tous cas c'est une piste de réflexion...

Love

Je vous embrasse.






CONTINUER LA LECTURE

19.2.13

...



Denis-Rouvre-Vincent-Cassel




Bonjour tout le monde. D'abord je voulais vous remercier pour tous les messages, mails que j'ai reçus, ça m'a vraiment fait plaisir. Et surtout me motive pour continuer le format vidéo qui me plaît tellement.

Le post d'aujourd'hui ne va pas vraiment traiter d'un sujet en particulier mais je pense qu'on va devoir, ensemble (vous, lecteurs et moi) réfléchir à une certaine évolution.

J'ai écrit il y a peu de temps un post où j'expliquais que ce blog m'avait aussi permis de relativiser ma relation à l'autre et d'envisager ici un type d'échanges naturels où on peut dire les choses spontanément.

Je n'ai jamais modéré un seul commentaire (hormis des pubs sans rapport qui étaient hors propos) et  me faisais même une fierté d'encaisser les choses désagréables aussi parce que je reçois tellement d'encouragements et de tendresse que ça aurait été déplacé de ma part que de faire régner ici un discours orienté ne supportant aucune déconvenue.
J'étais sûre que ce post calmerait les ardeurs de ces anonymes très énervés qui venaient ici depuis quelques temps. J'ai été naïve et me suis trompée.

Evidemment qu'on a le droit ne pas être d'accord avec moi, et je l'ai déjà dit, mais je suis seulement en train de me rendre compte qu'il est difficile de demander de la politesse et de la considération à distance, à des gens qu'on ne voit pas dans la vraie vie, en face à face et qui conséquemment se permettent.

Vous vous doutez que je supporte de moins en moins qu'on me parle avec mépris et condescendance mais également que les gens se parlent avec mépris et condescendance entre entre eux dans les commentaires.
Ici on échange, oui. On donne son avis, oui. Mais rien, et j'insiste, rien ne doit être dit, imposé comme une supériorité morale et sociale à autrui, ce n'est pas le but de ce blog. Ici c'est même plutôt le contraire, c'est à dire envisager ses ratés et failles comme des choses pas aussi nazes qu'on peut le croire.

Je ne cherche ni à être parfaite, ni en totale cohérence, ni irréprochable. Je ne suis que contradictions, failles et échecs et ça me va. Et je suis sincèrement ravie pour ceux qui mènent une existence parfaitement en phase avec leurs valeurs, envies, rêves et qui sont à tout point de vue irréprochables. Mais c'est inutile de pointer du doigt ce qui ne vous va pas chez moi, d'abord parce que je le sais (et que ça me va) mais aussi parce que ce blog n'existe pas pour ça, il existe même plutôt pour le contraire.

 J'm'en fous de savoir que ça c'est moche, pas assez clean, pas assez moral, pas assez ceci ou cela, sincèrement, je ne veux pas qu'on me dise quel est le droit chemin (et je ne le dis à personne, pour qui me prendrais-je alors?) je veux simplement sentir que le droit chemin n'existe pas vraiment et que même si c'est escarpé, peut être que ça sera bien pour moi.

 Il y a de plus en plus de commentaires agressifs, inarguménetés, hors propos, bêtement agressifs chez la chic fille. Ca devait bien arriver…  Alors je me suis demandée ce que j'avais pu faire pour qu'on arrive à ça.
Comme ce n'est pas mon job, j'ai comme qui dirait pas envie que mon blog ne soit que source d'énervements et de tristesse… 

 Et je crois que ça ne meurtrit pas uniquement mon égo, ça a des répercussions sur les gens qui commentent. C'est de plus en plus agressif même entre des lectrices qui me lisent depuis longtemps et qui normalement ne montent pas dans les tours comme ça.

 Il ne s'agit pas de faire du "lisse" ici, mais il est évident qu'il va falloir changer un peu tout ça. Je suis un peu dépassée et ne veux pas passer mon temps à attendre avec fébrilité ce qu'on va encore me dire ou me reprocher.

 La solution que j'ai choisie a été de réduire le nombre de personnes qui pouvait commenter. Mais je ne suis pas satisfaite parce que des lecteurs habitués ne peuvent plus commenter vu qu'ils n'ont pas de blog…

Je ne voulais pas modérer les commentaires mais je crois, au moins pour quelques semaines, que je vais le faire parce que je ne sais pas quoi faire d'autre.

Merci, sincèrement, de me lire. Merci, sincèrement, également, de prendre le temps de commenter mon blog.
Mais nous allons devoir, tous, nous parler avec courtoisie (et ouais même sur internet vu qu'on est pas des animaux), parce sinon, on ne va pas y arriver…

Qu'est ce que vous en pensez? (Et là, oui je vous demande votre avis… ;))

Je vous embrasse et espère sincèrement qu'on va pouvoir retrouver un peu de sérénité ici.

 J'ai été un peu longue…

PS: je réponds à vos commentaires au plus vite (en ce moment j'ai moins de temps).

<3>


CONTINUER LA LECTURE

18.2.13

LE POUVOIR DU UN PETIT PEU MAIS TOUS LES JOURS



Beyoncé




Cet été une pote à moi m'a offert un bouquin de développement personnel (bonne idée au vu de mon degré de névroses vous noterez... Y a pas à dire, mes copains sont trop performants).

J'ai oublié le titre du dit livre ("Opération bonheur" je crois) alors même cette petite chose a vraiment marqué mon été (oui je suis née le 25 juillet au cas où).
Je suis ce genre de fille qui aimerait qu'on lui donne des recettes de bonne vie mais qui n'est pas dupe. Le développement personnel, c'est mon mythe du prince charmant. Je sais que ça ne marche pas mais sur un malentendu, qui sait? Oui parce que je déteste les princes charmants, le brushing (capillaire et mental) n'est clairement pas ma préférence...

 J'ai été agréablement surprise  par ce bouquin (parce que la couverture laisse tomber comme elle était moche). Il présente un avantage non négligeable pour ce type de livre, il est pragmatique.
La nana (new yorkaise, riche, mariée et heureuse, mère de deux enfants... Mais qui est moitié heureuse d'où son projet de devenir plus heureuse... En échelonnant sur 12 mois, elle cible ce qu'il faut qu'elle change, régule, améliore dans sa vie).

Deux éléments du livre m'ont particulièrement intéressé:

- La responsabilisation (mais on en parlera un autre jour)

- Le "un petit peu mais tous les jours" (ce qui a un autre nom dans le livre vu que cette fille sait correctement écrire)...


Ellipse...


Il y a deux mois, on discute avec Yassine. Il vient de voir un de ses copains qu'il n'avait pas revu depuis très longtemps.

" -  Attends mais laisse tomber comme il a pris des épaules Quentin (ce qui est un faux prénom mais je ne sais plus le vrai... Et puis Quentin c'est le prénom de mon amoureux de la crèche, alors je me suis dit que ça aurait de la gueule)

 - Sérieux ?(laconqiue mais efficace)

 - Ah ouais grave (grosse discussion)

 - Il a fait comment?

 - Ben il a fait du sport et en plus il a fait des pompes. Il m'expliquait qu'il avait commencé tout doucement. Pendant deux semaines, il faisait 10 pompes, tous les jours, de toutes façons il pouvait pas faire plus. Et puis au fur et à mesure, il a augmenté. 20. 30 ... Et puis maintenant il peut enchainer 80 pompes tranquille.
Le truc c'est qu'il ne faut pas aller plus vite que la musique, un peu au début, ne pas aller au-delà de ses limites, mais ne pas lâcher et le faire TOUS LES JOURS.

- -__- (dubitative et pensive je suis) "

On raccroche et puis je me mets à réfléchir à ça.
La nana dans le bouquin avait parlé de ça. Elle avait écrit un livre (comme un exercice) en écrivant tous les jours 1 heure. L'idée c'était que ça lui prenne pas trop de temps mais qu'elle le fasse tous les jours. Ca donne l'impression de ne pas coûter que de faire comme ça.

J'ai eu envie de voir si ça fonctionnait sur moi. Alors y a des trucs titanesques que j'ai envie de faire mais j'ai décidé de m'atteler à un truc aussi narcissique que sans véritable enjeu.

J'ai des tas de complexes, mais l'un des plus importants c'est mon ventre. Même très menue, vu que je suis cambrée (en tous cas c'est comme ça que je me défends ;)), j'ai vraiment du ventre. Alors c'est pas que ça m'énerve mais ça fait très enfantin et sérieusement, ça me plaît pas. Le sport n'y change rien (j'en ai fait à haut niveau, tous les jours) et je crois que finalement, les vrais abdos ça peut être une solution.

Sauf que je déteste faire des abdos, trop ça m'énerve, je me sens nulle à les faire et comme par hasard, j'ai une tolérance à ce type d'efforts très réduite, alors même que pour le reste je suis une putain de fasciste (ce qui est mal je sais mais je me soigne).

Alors j'ai fait comme Quentin. J'ai décidé de faire 10 abdos par jour. Que 10 au début. Mais TOUS LES JOURS. Et puis on sait jamais sur un malentendu ça peut peut-être marcher.

...

Ca fait 1 mois et demi je crois, et les résultas sont très très bluffants. J'en reviens pas de pouvoir régler ce complexe en un rien de temps. Tous les jours mais juste 1 minute par jour. Maintenant j'en fait 20...

Alors certes j'ai pas l'abdomen fuselé (ce qui n'arrivera pas vu que c'est pas ma passion... Et peut-être pas ma morphologie...) mais je vois une très nette différence.

Donc, pour le but narcissique et sans enjeu, on peut dire que le un petit peu mais tous les jours est nettement plus efficace que le "vas y je vais courir 2 heures aujourd'hui et on verra c'est qui le patron".
Le seul truc c'est que ça demande moins d'effort alors mon cerveau a l'impression que c'est rien mais il se goure ce con.

Je vous jure, tous les gens qui ont vu mon ventre sont genre "ben Marie il est où ton ventre"... Satisfaite et crâneuse je suis #YodaVoice

Love.




CONTINUER LA LECTURE

15.2.13

PAS CHER

Un petit post vidéo ça faisait longtemps. C'est pas du Dead Fleurette certes, mais c'est une gentille remise en jambe. Ca parle de mes cosmétiques préférées pas chères...




Bonne journée

 Love

CONTINUER LA LECTURE

14.2.13

SAINT-VALENTIN



37


C'est pas que j'ai particulièrement envie de fêter la Saint-Valentin sur le blog mais si vraiment c'est une journée où on doit parler d'amour, je voulais vous mettre en lecteur la plus chanson d'amour de tous les temps à mes yeux, La chanson des vieux amants de Jacques Brel.




Et toi c'est quoi ta chanson d'amour préférée?

PS: Y a Balibulle qui a fait un post super sur tous les slows qui tuent aujourd'hui... Au cas où t'aies très envie d'emballer sur le canapé... Y a matière...

Love

CONTINUER LA LECTURE

13.2.13

TAK.ORI



takori bleu



Cette semaine chez Garance Doré, je suis tombée (comme beaucoup de monde à mon avis), en affection tendre et torride devant le bonnet de Miroslava Duma. Rose, reboulé très court, laine duveteuse, il fait plaisir, non?


La marque du bonnet c'est Tak.Ori et c'est italien (de ce que cru comprendre, la marque a été créée par Svetlana Taccori. Qui est-elle? Aucune idée... Gros travail d'investigation vous noterez!)

Voilà c'était tout c'était bref mais c'était juste pour faire le point sur ces bonnets reboulés roses, bleus ou oranges d'ailleurs, sans oublier ceux qui ressemblent à des chapkas et aussi ceux qui ressemblent à de jolies tapisseries obsolètes. 

Je trouve tout très, très beau. 

Voilà. 

Love
takori orange

takori
_MG_5845
_MG_5947

CONTINUER LA LECTURE

12.2.13

OSCILLATION BRÈVE





J'ai rencontré Marie (-Cécile en vrai mais il se trouve que quand nous ne sommes pas ensemble, le Cécile est quasi superflu) en sixième. 

Alors de mon côté en sixième j'étais pas au top du cool, cheveux approximatifs, salopette pas nécessaire et doudoune Poivre Blanc systématiquement trop criarde.
Marie (l'autre) elle, déjà, elle avait la classe.
Alors même que je n'étais qu'une enfant à peine finie, elle a avait déjà une certaine dose de mystère... et moi le mystère j'en ignorais tout, même sa définition. 

Tout le collège je l'ai regardée vivre de loin. On était pas amies (j'imaginais qu'on ne faisait pas parties de la même caste), mais secrètement, je rêvais d'être une fille comme elle. Belle et mystérieuse. Et drôle avec ça. 

Le hasard a fait que je suis tombée très amoureuse de son meilleur ami alors un peu comme des amies germaines on a fait connaissance elle et moi. Un peu par obligation au début, et puis de plus en plus par goût.

Elle est ma première amie. Ma première amie que j'ai admirée, que j'ai voulu faire rire (vu qu'elle me faisait tellement marrer, je voulais être sûre d'être à la hauteur), ma première amie que j'ai aimée vraiment. 

Notre relation s'est faite, défaite, refaite et on s'est réapprivoisés. Comme le renard oui. 

Elle a sorti un Ep il y a peu. C'est vrai que c'est ma copine, c'est vrai que par principe l'amitié n'est pas bien objective mais j'avais très envie de vous faire écouter son travail parce que ça me plaît beaucoup et pas uniquement par subjectivité.
Parce que c'est beau et que cette chanson je l'écoute en boucle depuis que j'ai reçu le cd ce matin (... Et ça aurait été la même si elle n'avait pas été ma copine).

Je vous embrasse et à demain



CONTINUER LA LECTURE

9.2.13

PLAYLIST



Ca fait quelques temps que je pensais faire ça. Une playlist de musique tous les samedis (samedi, chaussures qui brillent, trait de liner épaissi, parfum dans le cou histoire d'être celle qui sent le plus bon et qui est la plus belle).

Alors vous n'êtes pas sans savoir que la musique que je préfère est plutôt moite (quand j'étais jeune, insouciante et mal-polie je disais la musique qui sent la ch... Parce que nous nous voilons pas la face c'est beaucoup, beaucoup plus parlant. En vrai je suis toujours autant malpolie, j'adore trop les gros mots pour arrêter d'en dire)

Donc chaque samedi (disons que je vais être organisée, que je vais m'y tenir) je vais mettre une playlist. Celle d'aujourd'hui est un peu dansante au début ( je sais Kiss c'est trop fastoche mais je l'adore. Et puis pouvait-on décemment passer à côté du perfecto de Prince? Non bien sûr ) et fini dans la boucle obsédante du Velvet Underground... Autant dire que ce n'est pas une playlist chaste à mettre à un mariage avec tata Lili et tonton bourré.

Love bon samedi

CONTINUER LA LECTURE

7.2.13

TRICOT VIDÉOS DE BASE



photo (1)



Salut les copains, ça va?

Dans ce post vous trouverez tous les liens des vidéos pour les bases du tricot:






Je vous mets simplement la première vidéo pour que vous fassiez une idée.




La qualité de l'image est assez déplorable on est bien d'accord, j'espère pour autant que vous trouverez ça clair.

 Love dans le cou.

CONTINUER LA LECTURE

6.2.13

ESPRIT



Je reviens tout à l'heure mais je voulais avant écrire cette toute petite partie du commentaire de Judith sur mon post précédent.
Pourquoi? Parce qu'en le lisant je me suis dit que j'aurais aimé l'écrire aussi bien et aussi parce qu'elle dit précisément ce que je pense de la mode et des hommes...
Ce qui est d'autant plus étrange quand on sait à quel point je suis pourtant regardante quant il s'agit des femmes... Ce paradoxe.


« Je trouve hyper viril cette absence totale de narcissisme. Le mec qui se regarde dans le miroir, pour moi, ça le castre un peu »


Je plussoie... Merci Judith

CONTINUER LA LECTURE

5.2.13

RIVALDI?

craig1

Nan mais j'ai mis Daniel (bonjour) Craig comme ça, par hasard, qu'est-ce que tu vas t'imaginer


(T'as vu Amande ce que j'ai mis comme musique?)

Je me posais une question aujourd'hui. Est-ce que vous êtes particulièrement sensible aux mecs biens sapés?

Je m'adresse aux filles évidemment.

Alors oui j'imagine bien que vous êtes plus sensible à votre mec quand il est en costard (ce qui n'est pas mon cas, mais je sais que c'est assez universel) qu'en jogging sale du week-end.
Mais je me demandais surtout si ça entrait dans vos critères de séduction.

Par exemple, et je ne porte aucun jugement de valeur, au vu de mes goûts et des tenues vestimentaires que je porte, je suis assez peu sensible aux tenues masculines à base de jogging Rivaldi, de t-shirts moulants et strassés et de jeans Guess trop cloutés pour être honnêtes. Moi ma came c'est du jeans bien coupé et sobre, du t-shirt basique et roule (et un peu de hip hop mais ça dépend comment c'est fait. Et du costard Dior époque Slimane si ça doit vraiment se saper). J'ai donc l'impression d'avoir des critères en ce qui concerne les tenues vestimentaires des garçons auxquels je pourrais potentiellement succomber.

J'ai donc réfléchi à mon parcours amoureux et finalement je suis assez surprise de ce que j'y ai découvert:

- Premier vrai mec. Trop beau. Skateur. Fan de Beastie Boys. Sapes à base de Burton, Ès, des baggys j'ai un peu oublié les marques mais il savait se saper. En tous cas j'étais très sensible à son goût vestimentaire. Il sait toujours se saper comme quoi!

- Deuxième vrai mec. Moins street clairement mais sobre pas mal. Du jeans déglingué et t-shirt rock n'roll tahu rapport qu'il était fan de trucs où ça criait très très fort genre Converge et autre Sick of it all.
Ca allait mais on s'en foutait un peu de ses sapes. Lui aussi remarque.

- Je tombe raide amoureuse. Raide. Il sait pas se saper. Met des t-shirts promotionnels (genre SFR, Auchan et Cie) sans aucune gêne. Il s'en fout. Moi aussi. Je l'aime trop pour avoir un avis sur la question. Bon au gré des années je vais lui acheter des cabans, des trucs plus sobres, moins SFRisés parce que ça commence un peu à craindre.

- Le mec trop bien sapé. Genre il sait de quoi il parle. Un peu street. Un peu hip-hop. De la belle sape, bien coupée, va chez une couturière pour que les chemises tombent à la perfection. Et c'est le cas.

En fait j'ai été amoureuse de tout mais finalement aucun ne s'habillait avec mes critères idéaux. Aucun.

Alors si ça se trouve le mec en jogging Rivaldi peut te faire succomber toi aussi (Je vais peut-être un peu loin là...).

Mais vous, vous pourriez avoir un amoureux qui s'habille, selon vos propres critères, mal. En l'acceptant je veux dire, pas en lui refaisant sa garde-robe dés qu'il vous aura roulé 3 pelles?

Je vous embrasse.

PS: je réponds à vos commentaires demain, craché sur ma mère.

CONTINUER LA LECTURE

4.2.13

LES AMÉRICAINS ILS SAVENT TOUT FAIRE




Cette phrase est à attribuer à ma mamie alors qu'on est toutes les deux émerveillées devant un film de Jerry Lewis. J'ai peut-être 7 ans.

Ce matin sur Facebook, je vois enfin la vidéo de Queen B au Superbowl hier *___*

Je suis folle de Beyoncé, je trouve que c'est une bombe. Qu'elle est gentille (si ça se voit sur sa figure), qu'elle danse ouf, qu'elle est saine, que c'est un soleil (kassdédi Julie).

Alors rien n'aurait été plus important aujourd'hui que de vous montrer sa prestation complète... Avec Michelle et Kelly sur la fin, comment ça a de la gueule, laisse tomber...



CONTINUER LA LECTURE

1.2.13

AVANT LES 400 COUPS




Hier je suis tombée sur cette vidéo du casting de Jean-Pierre Léaud pour Les 400 Coups.

Je l'ai adorée alors je voulais vous la montrer. Même à 14 ans avant d'être Antoine Doinel, il avait la classe.






CONTINUER LA LECTURE