Pages

10.11.11

ONIRIQUE ET IDÉAL MAKE UP

Bandeaujpg



THE SHOES - BABY I'M 4 REAL by THE SHOES DOWNLOADS

( Maintenant qu'on a bien parlé de Yoann, on peut faire le lien et se mettre à écouter gaiement tout ce que fait The Shoes, merci Anonyme pour l'info ♡. Mon Dieu ils sont rémois... Le monde n'en peut plus de faire de tous les champenois, des re-stas de la galaxie)

T'aimes bien quand y a le mot "onirique" dans mon titre? Ca en jette hein? Tout de suite Cocteau, Peau d'âne, tu te mets à imaginer tout un tas de choses!

Aujourd'hui parlons maquillage.

Comme chacun sait (dans l'univers tout entier, restons simple), je n'habite ni à Paris, ni même dans une grande ville.

Ce qui présente des avantages (voir l'océan tous les jours par exemple) mais pas que.

Là où je vis bien qu'il y ait quelques Sephora (on est pas bêtes, non mais! (ceci étant une blague, il n'est absolument pas nécessaire de me traiter de grande conasse ) fin de l'autre parenthèse), il n'y a pas les marques que je veux.

Exemple : Nars et Armani. Et même si j'en avais envie avant, elle est loin d' être étrangère à tout ça.

Donc, je disais, dans ma ville au bord de l'océan, je me mets à rêver de produits que je ne peux que voir sur mon écran d'ordinateur, et j'essaie de me convaincre. Ah non, il ne faut surtout pas acheter sans avoir essayé. Et ça marche... Bon rien de systématique non plus remarquez!

Quand je me balade dans les rayons de mon Sephora et que je vois "Chanel", "Dior" ou "Lancôme" en magasin, en vrai, c'est bien, mais c'est pas pareil que ces marques tellement cool et tellement loin de moi(Nars, Armani, Laura Mercier, Bobbi Brown, By terry pour ne citer qu'elles).
Ces marques tellement loin mais tellement cool c'est bien simple, elles me donnent envie de tout acheter. 5 blush Nars, tous les Rouges à lèvres Armani... Enfin tout plein de trucs qui sont tellement indispensables!

L'autre jour, déambulant dans la grande ville, bim, un Sephora de compèt' juste en face de moi. Ni une ni deux (ni 3 d'ailleurs... Qu'est-ce que cette expression peut bien vouloir dire?), je laisse tout surmoi à la caisse et je regarde tous ces stands avec sérénité et envie.

Y a tout. Sauf Armani mais Armani a tendance à faire son élitiste et à se cacher de tous et toutes. Sauf parisiens et parisiennes.
Han tous les blush, multiple, rouge à lèvres de chez Nars.

Ils sont tous là...

Et là -__-

À les voir tous là, je trouve tous ces fards nettement moins excitants (peut-être la faute aux traces de doigts inconnus dans tout ce qui traîne). C'est cool, ça me fait plaisir, mais loin, ils avaient quand même une autre gueule. Tout un tas de qualités, des trucs un peu magiques qui changeaient les complexes en grâces. Sauf qu'en vrai c'est pas du tout pareil... C'est beau mais un petit peu moins. Ils devaient probablement être trop accessibles pour être hyper excitants les fards Chanel ou Clarins.

Le bovarysme, ce con, se loge vraiment partout.

La beauté et son business sont, je trouve encore plus que la mode, un truc qui fricote franchement avec le rêve.
Imaginer certains produits, loin, inaccessibles les rend forcément idéaux.


Bon je stoppe tout suspense, j'ai évidemment pris un blush mais c'était pas de gaieté de coeur, croyez moi!


Je vous embrasse fort.

Suck my kiss.

12 commentaires

Mademoiselle Kriss a dit…

t'es juste geniale, j'adore!

Myriam a dit…

merci pour la découverte musicale ca déchire...c'est planant !! bisous

severi27 a dit…

J'ai fantasmé des jours et des jours sur un sac Swildens repéré sur l'e-shop de la marque, et, dans le doute, suis quand même allée le voir en magasin : énorme déception, il ne ressemblait plus du tout à la photo !
Je comprends parfaitement que les images puissent dégager quelque chose de magique qui n'a plus vraiment lieu d'être dans la réalité, valable pour les fringues comme pour le maquillage d'ailleurs, c'est la raison pour laquelle je limite désormais mes achats sur internet, histoire de ne pas multiplier les erreurs de casting à cause d'une superbe mise en scène.
Concernant Paris, j'y vis, tout y en effet disponible mais je n'ai pas vraiment changer mes habitudes pour autant malgré l'offre extraordinaire.
Il se passe d'ailleurs quelque chose d'étrange depuis plusieurs jours, je ne supporte plus d'aller dans les magasins.
Je suis mal barrée, si je ne fais plus de shopping sur internet ni en magasin ;-)
Non, je plaisante, c'est le démarrage des ventes presse et là crois-moi je suis ravie d'habiter Paris. Pour la vue sur l'océan, mon rêve serait de vivre à Biarritz ou dans le pays basque :-)
A chaque fois que j'y retourne, je me dis qu'il n'y a pas mieux que cette vue et cette odeur particulière si chères à mon coeur.

Amandine a dit…

Je lis depuis maintenant un petit moment ton blog et j'aime beaucoup tes réflexions autour de l'image quelle soit photographique ou animée via les videos etc... Je ne sais pas si tu connais les travaux de Marie-José Mondzain mais peut-être que cela peut t'intéresser... C'est une philosophe de l'image. Alors ce qu'elle raconte n'est pas précisément sur la mode/beauté, mais je pense que ça donne matière à réflexion ! Bon peut-être que mes pensées ce sont un peu égarées à la lecture de ton article...

Fanny a dit…

héhé! C'est pour ça que je n'achète jamais sur internet, du moins jamais sans avoir vu, touché, testé, en boutique ou en échantillon. Ca aide à ne pas trop dépenser, d'être déçu! On revient vers ton idée de l'astreinte. L'idée du produit, le rêve, l'inaccessible, c'est toujours plus beau en imagination que dans la vraie vie.

Faut que j'arrête de commenter tous tes posts, mais c'est chaque fois intéressant, je ne peux pas m'empêcher de l'ouvrir >_<

Ysabelle a dit…

Entièrement d'accord : je passe mon temps à fantasmer sur les grandes boutiques et marques qu'on peut trouver à la capitale, et quand j'y passe 3 jours, j'me débrouille pour juste faire un saut au monop et à Zara ! Non, la dernière fois j'ai quand même chopé un fond de teint Nars, ben j'sais pas, j'suis un peu déçue finalement....ça vaut pas Clinique en vrai !!!!

Anaelle a dit…

Je ne suis pas trop Timai, donc déjà ca doit peut etre tenter moins.

Moi ca me fait ca sur les fringues que je commande ou veux commander, et quand je les vois en vrai.. je redescent de mon nuage.

C'est vrai que a Luxembourg on a Nars chez Sephora. Et j'ai juste acheté un rouge a lèvres rouge orange. Les fard et autres, faut pas se mentir, en avoir 36 et ne profiter de les mettre que en soirée... finalement c'est un peu bete.
J'ai longtemps été fan de MAC! j'y suis toujours, mais je suis de plus en plus une éthique (tendance, envie..?) naturelle: et la je vais essayer le maquillage mineral. J'ai passé une commande chez Lily Lolo. On verra bien. Bisous. xx

audrey a dit…

Du coup j'ai regardé le symbole des clés croisées: c'est un des symboles du Vatican. Les clés symbolisent les pouvoirs spirituels et temporels des papes. Si tu trouves mieux, je suis preneuse.
Dis moi as tu réfléchis à ma question de la dernière fois sur la motivation?

Hélène a dit…

Ah mais tu nous a laissé du suspense, tu as pris quel blush ?? ;- )

Ariell a dit…

Si tu es ok Marie, je viens de te "tagguer (vintage expression!)il suffit de venir lire le sujet sur mon post d'aujourd'hui! Bises

Isa a dit…

Je trouve ta réflexion très juste : c'est le fait de ne pas pouvoir avoir qui fait naître l'envie. Si on bouleverse le contexte, l'envie disparaît souvent. Chez Isabel Marant ou autre marque hors de prix, je me suis déjà demandé : "Et si le même vêtement était sur un portant d'H&M, est-ce que j'en voudrais encore ?". Souvent la réponse est non, surtout à ce prix-là.
Du coup, je vais modérer mes achats internet, qui non seulement me poussent à la ruine, mais sont régulièrement décevants : je rêvais depuis longtemps d'un sac Alexander Wang, sur lequel je parviens à mettre la main sur The Outnet et quand je l'ai reçu je l'ai trouvé beau, mais pas au point de justifier son prix ( en boutique, il est à presque 900 euros ... ). C'est en fait le mythe autour du produit qui m'avait attirée. Résultat : je l'ai depuis plus de deux mois et je ne l'ai pas encore porté, alors que normalement j'étrenne immédiatement une nouveauté. Je n'arrive ni à m'en débarrasser ni à l'utiliser. Etrange, non ?
Bises !

Marie a dit…

Mademoiselle Kriss: :) Oh merci c'est très gentil!

Myriam: :)

Severi27: en vrai c'est souvent moins réussi!
Moi j'habite en Bretagne, et ça fait quand même plaisir!!!
Bise beauté.

amnadine: Non je ne connais pas Marie-José Mondzain, merci du conseil, je vais regarder ça!

Fanny: :) oh mais tu sais, j'aime beaucoup que tu commentes mes posts.

Ysabelle: Ah bon, le fdt Nars, bof?

Anaelle: ouais c'est vrai que 36 fards, ben... En plus j'sais pas les mettre ;)

Audrey: ah d'accord, merci pour l'explication. Merde je ne me souviens plus, quelle question sur la motivation?
Bise.

Hélène: Le douceur dechez Nars :)

Ariell: Merci pour le tag, mais je ne sais pas trop quoi dire sur la peur :) vu que j'ai jamais peur...
-__-

Isa: je me pose souvent cette même question! Et chez H&M, je serais aussi enthousiaste?