Pages

5.7.10


C'EST REPARTI...




Bonjour.
Oui, je sais.
C'était peu aimable de partir, de ne pratiquement rien dire.
Je suis arrivée à Noirmoutier.
C'est joli Noirmoutier, ça ressemble un peu à l'île de Ré.

Bon n'ayant jamais bloggué l'été, je ne suis un peu une pucelle du fait!
Ce qui expliquera ma maladresse et mes approximations.
Je vais looker, tellement je me kiffe.
Et je vais écrire aussi, tellement je me kiffe.


Vous avez vu, je n'ai pipé mot en ce qui concerne le fameux edito de Glamour. Mais, obsolète par nature, je vais en parler maintenant.
Non, je ne vais pas parler du contenu mais plutôt des réflexions que ça m'inspire.

Excusez par avance l'aspect brouillon de ce post, mais ça fait 4 jours que je n'ai pas réfléchi, alors c'est sûr, j'ai perdu l'habitude!

Si les gens (comme Marie la chef de Glamour) se permettent de traiter, c'est qu'ils le peuvent. Ils ont matière et surtout ils ne risquent rien!

Après avoir été encensée, la blogo est traitée. Bon "encensée", je m'emballe un peu le cerveau là, mais vous voyez l'idée quoi!
Avant les bloggueuses, on les disait "fraîches", "trop sympas", "normales", bref à des bornes de la mode et de son élitisme et c'était ça qui était bon.
Et puis la fraîcheur s'en est peu à peu allée...

La mode, cette anthropophage, a gobé tout ce qu'il y avait sur son passage, sûrement pour mieux maîtriser les choses et conserver son prestige.
C'était ça le problème, non?
Non pas que les minettes avec leur blog était menaçantes, faudrait pas déconner, mais leur traitement était différent.

Il y a quelques jours, Géraldine de Café Mode tweet sur le renouveau exclusif des défilés. Fini de déconner quoi, rendons à César ce qui appartient à César.
Après l'encanaillement, retour au sérieux et à l'exclusif. La mode, dans le fond, n'aime pas le peuple, elle n'est pas là pour ça.

Alors ça m'a fait penser à...

Je ne trouve pas que les inconvénients de la blogosphère mode et essentiellement féminine soient (en vrac):

- Les concours
- La pub qui dénature, parfois, le propos
- Les looks plus chers les uns que les autres
- Les lectrices qui se sentent lésées et qui aiment de moins en moins ce que la blogo devient (elles l'expriment de plus en plus violemment, non? Je trouve ça naze, mais naze... et tellement attendu, ça m'a fait rire au début, je trouve ça vaguement médiocre maintenant).

Non, je trouve que le vrai problème de la blogo, c'est son manque d'organisation.
Sans aller jusqu'au syndicat (et les revendications ô combien importantes, sur les horaires de la machine à café), la blogo gagnerait à être bienveillante avec elle-même. Que les filles se soutiennent, s'encouragent (même si rien ne les y oblige, je le sais bien) mais rien n'est plus enthousiasmant et "sérieux" que la solidarité et surtout le groupe.

( Heal the World, making a better day, for you and for me...)

Non, mais c'est vrai, quand t'es bloggueuse, tu te dis que t'as trop envie de devenir bonne, bien sapée, crédible, de rencontrer Karl, de porter du Lanvin en soirée, du Wang dans la journée si tu fais du skate, et du H&M quand tu veux te la jouer populaire mais hype! Alors que faire partie d'un truc réel, qui, certes, ne paye pas de mine, pourrait être plus "important" et utile s'il était pluriel.

...

Les "vieilles" bloggueuses, elles faisaient ça pour l'échange, le partage avant... Un peu de philanthropie merde... (Mais pas que, on est bien d'accord...).

Comme on est pas des bêtes, on devrait passer à la phase suivante, celle de l'encouragement et, surtout, du soutien.

Un truc de la communauté. Un truc de babos soixante-huitard avec des pâquerettes dans les cheveux, de robe tye-and-dye et de sexe libre (ben quoi, faisons fi des convenances...)!

Oui ce post était brouillon et sûrement inabouti, mais vous en pensez quoi de cette histoire de vraie communauté implicite?
À quand les réunions pour mettre en place les règles de vie, la charte, les horaires, la carte de self, les tickets resto?

Je vous embrasse très fort les gadj'!

19 commentaires

The little world of fashion a dit…

J'ai beaucoup aimé cet article "brouillon"! Et oui un groupe aux coudes serrés serait bien sympa mais actuellement il y a des clans, des pipolisations, et autres tralala qui fait que la blogo est loin d'être une vrai sphère d'idées partagées et de réels liens.

Emi a dit…

rho, fuck , je venais de t'crire un com et il ne veut pas se poster!!

Je disais donc que j'étais entièrement d'accord avec toi.

J'avais contacté des blogueuses l'année dernière pour un post commun pour la fête des mères. Ca m'avait bien plu de faire ça ensemble.

J'aimerais instaurer un truc genre, le jour international du jeans, la semaine cheap avec des looks à - de 50€, le jour bitch, je sais pas... Participerait qui veut mais au moins y aurait des liens entre nous, genre 'on est des copines'.

Si jamais tu veux tenter un truc tu peux tjs me contacter :)

Bise

Lionne a dit…

Je crois que tu as TOUT dis. Je te plussoie jusqu'à la mort.

Parce que la blogo en tant que telle, pour le peu que j'en ai vu jusqu'alors, bah je trouve que ça pue, que c'est dirty.

Je parle pas des contenus, du fond, mais de la charpente du truc, de la forme, de l'individualisme et puis tout ça. Tout ce que je déteste en somme.

Bon, pas tout le temps, mais souvent.
Enfin l'ambiance, le délire tout ça me fait pas kiffer quoi.

Bref, pour tout ce que tu as dis là:

AMEN

Anonyme a dit…

Moi les bloggueuses mode m'ennuient tout simplement, je m'en fous de leurs concours (ça ne me choque pas plus que cela, elles gagnent leur vie après tout) et des pubs mais je trouve que leur plus gros défaut est qu'elles se ressemblent toutes et qu'elles n'écrivent rien d'intéressant. A part une ou deux qui ont le sens de l'humour.... Ceci dit, tu as parfaitement raison quand tu parles d'entraide, au lieu de se morfondre chacune de leur côté de la méchanceté de leurs lectrices, elles devraient s'unir, elles seraient plus fortes ! Quant à ton article, il est loin d'être brouillon, j'aime ta manière d'analyser les choses, c'est toujours très pertinent. Longue longue longue longue vie à ton blog, les autres je m'en fous... Bisettes.
Caro

minhoi a dit…

je sais pas au fond, même si y'a des blogeuses qui vraiment me sortent des yeux pour x raisons je n'ai pas creuser non plus a fond le sujet...y'a quand même une vie une vraie qui prends du temps, des mômes, une baraque...alors la blogo et ses petits soucis...

bon venant d'une famille ultra pas riche et ultra problèmatique je dois dire que quand meme ça me fait un peu lever les yeux au ciel le récent déballage de "tout le monde va aux states" je crois qu'il n'y en a pas une qui n'y est pas allé cette année.

le "je me fait un match de foot au ritz je pète le lit en sautant dessus, j'ai a peine 25 piges et j'ai pas de métier officiel"
bref je sais pas si il faut le prendre a la légèreté ou chialer quand on voit comment va le vrai monde autour.

alors beaucoup parlent de jalousie quand on parle de ça, peut être hein c'est vrai j'ai jamais dormi au ritz a 36 piges...j'ai surement raté ma vie c'est certain du coup !
Et je suis sur que ça me plairait bien quelque part...mais finalement je m'interroge plus de "est ce que j'ai envie que ce soit ça l'exemple de réussite d'une vie pour mes enfants ?" et au fond je pense pas...c'est trop loin de moi.

donc si quelque part ça me choque un peu cette facilité et ce déballage de tunes, la tune ça me dérange pas mais si on la gagne après quelques années a savoir ce que ça représente vraiment ça permet au moins de jamais oublier par où certains passent.

donc sorti du coté financier déballage, le coté "individualiste" dont tu parle je trouve que c'est flagrant, ça copine dure dans les peloton de tète forcement, mais par contre certaines ont pris un tel melon qu'elles daignent plus te répondre dans les coms t'es pas assez in tu comprends...
ou pire tu te fait envoyer chier avec un profond mépris et t'a pas besoin d'être en face pour le ressentir ! alors qu'en plus t'a rien dit sauf que tu t'es pas extasiée comme les 75 autres et que t'a peut être oser contrarier la maitresse des lieux....

donc perso je continue d'aller un peu partout pour voir ça mange pas de pain ça coute rien mais je poste des coms chez très peu de monde.
en fait je poste chez toi marie, chez la lionne, chez poupée de chiffon et chez walinette....

chez ces personnes je sais que j'aurais un vrai retour, de la simplicité, une authenticité, de l'humour....et je crois que c'est un peu de tout ça qui manque au reste de la blogo "influente"

Marie a dit…

Salut!

Je suis nouvelle sur ton blog. Je le trouve très personnel et très joli.

Alala, me voici sous mon plus mauvais jour : je vais participer à un débat. (oui je suis du type insupportable de celles qui adorent donner leur avis).

Sincèrement, la blogosphère est le reflet de ce qui se fait dans la vraie vie... pour le meilleur et pour le pire. Et parfois plutôt pour le pire car la mode brasse beaucoup de rêves basés sur le fric, la célébrité, le glamouuuuuuur, l'apparence, le succès, etc.

Comme partout, heureusement, il y a des gens talentueux, sympathiques et authentiques. Et oui, que ceux-là se serrent les coudes et échangent. Ils y gagneront à coup sur. Et tant pis pour les autres.


Je pense le lecteur choisi ce qui lui plait... et ce qui lui ressemble. Personnellement, sans trop m'en rendre compte, mes blogs préférés sont ceux tenus par des fille trentenaires, qui ont un vrai job. Du coup :
1. je peux vraiment m'inspirer de leurs looks sans risquer de me faire virer :-)
2. ces blogeuses n'ont rien à prouver (elles sont déjà reconnues ailleurs) et leur blog reste un endroit de partage et de loisir :-))
3. ces blogueuses se rendent compte du prix de la vie et de la valeur des choses (moui, donc elles ne sautent pas sur les lits des grands hotels qu'elles fréquentent)
4. etc....

Pour le reste, je préfère ne pas juger. Oui, il y a bien qlq trucs qui me choquent et qui sonnent faux. En même temps, je me dis que certaines blogueuses seront peut-être les premières à rougir devant certains de leurs posts dans qlq années. Et puis, il faut le reconnaître, pour beaucoup de choses (assiduité, professionalisme, perfectionnisme, goût, etc.), la plupart des blogueuses peuvent être fières d'elles-mêmes.

Curieuse et futile a dit…

Salut les filles!
En fait, vous avez à peu près déjà dit tout ce que je pense de cette histoire. Je viens tout juste de me lancer et faire mon ptit blog et au bout d'une semaine seulement je me rend compte que je ne sais pas vraiment ce que j'en attend... Au fond, c'est sûr que je voudrais bien être lu par un peu plus de personne que mes 5 bonnes copines mais jusqu'à quel point... Quand on voit les proportions délirantes que ça peut prendre, ca fait un peu peur (bon c'est clair, on n'en est pas là!!!).
Je ne peux pas croire que quand tu montres en train de sauter sur un plumard au ritz (pour reprendre cette exemple parmi tant d'autres), tu ne te doutes pas du genre de commentaires que tu vas recevoir. Mais cela mérite il une telle violence de certains?? (et encore on ne voit pas les commentaires qui ont été modérés...)
Et dire qu'à la base, il ne s'agissait que d'un divertissement ou un passe-temps fun. On a l'impression que beaucoup de monde l'a oublié (bloggueuse comme lecteur). J'ai l'impression que plus tu mets de toi, de ta vie perso dans ton blog, plus tu es lu et donc plus tu t'exposes à la critique. C'est un peu le revers de la medaille de la "popularité": plus tu donnes, plus on t'en prend. La blogo, à son niveau, reflète ce qui se passe dans notre société: jalousie, appat du gain, besoin de reconnaissance... Heureusement, ce n'est que la partie visible de l'iceberg. La plupart des lectrices de blog ne viennent que le temps de se distraire et retourne vite à la vraie vie! Et la plupart des bloggeuses n'y voit qu'un moyen sympa de partager quelque chose.
En tout cas, moi ça me parle le truc de la communauté, du partage et c'est vers ça que je vais essayer d'aller.
Des bises!

Melle. Marion a dit…

Alors là...cette histoire de blog mode et de communauté et tout ça, je sais pas trop quoi en penser.

Au début je trouvais ça cool et je m'y intéressais vraiment. Et puis maintenant ça me lasse. L'impression que beaucoup veulent devenir des PunkyB, des Garance Doré et tout et tout...je peux comprendre leur envie, mais toutes n'ont pas le talent (hahaha comme je me pose en critique de pacotille)!

Après je voudrai pas qu'on stigmatise la bloggeuse mode non plus hein...y'en a plein qui font ça juste pour leur plaisir, juste pour partager du look et du bon plan (si si, ça existe encore).

Alors l'Edito Glamour m'a pas trop fait tiquer. Je comprends Glamour et je comprends un peu la colère des bloggeuses...Mais j'arrive pas à comprendre la "folie" autour de cet édito. Pardon pardon, dieu de la blogo mode!

je pense sincèrement qu'il y a une communauté de blog mode. D'ailleurs, j'ai vraiment l'impression que les bloggeuses mode s'apprécient (sauf quelques cas à part...mais apparemment, il suffit d'un ou deux cas, pour qu'on généralise et qu'on parle de concurrence exacerbée qui, à mon avis, n'existe pas vraiment).

Voila, euhh...c'est tout! ^^^


J'tembrasse beautée!

ladylunna a dit…

Excellent post comme toujours ;)
Je pense que cette idée de communauté ne se fera pas car les "anciennes" n'ont aucunes envies "d'intégrer" les nouvelles blogueuses. Y'a une communauté, entre elles et pas de place pour les autres ! Les nouvelles blogueuses, devraient créer leur propos communautés ou un réseau d'entre aide. Mais la plupart sont tellement persos qu'une fois qu'elles entrent dans la catégorie - ô combien désirable- de blogueuses "influentes" qu'elles ne pensent plus aux copines qui ont un "petit blog". Et comme par harsard, elles sont copines avec les anciennes qui les acceptent qu'à certaines conditions : que t'es un nombre de lecteurs importants et des partenariats intéressants. Même si je me suis insurgée lors de la lecture de cet édito -j'ai d'ailleurs dis ce que je pense sur mon blog...- on doit reconnaître qu'elle a pointait du doigts quelques hics dans la blogo en ce moment... Et comme le disait une de mes lectrices, c'est à la mode de "casser" après avoir "encenscer" ce qu'on a aimé. Suffit de lire la presse genre Publics, qui adore nous montrer la cellulite ou les stars sans maquillages.
Mais là je m'éloigne du sujet, désolée pour ce commentaire qui doit te rassurer car il est vraiment brouillon, lui !

aurélia a dit…

ben moi chui assez d'acc avec melle marion : j ai pas trop compris le tollé général soulevé par l'édito. il n est pas injurieux et, s'il est un peu limité parfois, il a au moins le mérite d'être clair sans être trop provoc. mais bon... je crois que tout ce que ça a remué de rancoeurs et de réactions disproportionnées vient beaucoup du fait que, comme tu l'as si bien écrit il y a peu, le blog se confond avec la blogueuse et inversement...
je m'arrête là et je t embrasse ma belle profite bien de l'océan :-)

Pinasse33 a dit…

ET BIEN !! pour quelqu'un qui n'a pas réfléchi depuis 4 jours, je trouve ton billet plutôt bien réfléchi ! En espérant que ne nous oubliera pas pendant tes délicieuses vacances à Noirmoutier

bea a dit…

Premier commentaire laissé sur ton blog... que je lis de temps en temps.
Tout a été dit dans les précédents commentaires.
Idem que Pinasse 33, je trouve ton post bien "pensé". Complètement d'accord avec curieuse et futile, etc
Tout ça me fait penser à une cour d'école, une mosaïque de la vie. Et rien de grave.
On peut très bien se faire plaisir en tenant un blog, sans vouloir devenir une Garance (très pro) ou autres. Et je trouve assez réjouissant de pouvoir naviguer (quand on en a envie) selon l'humeur du jour dans cette "blogosphère" "modesque", créative, fantaisiste, etc.
Vive la diversité !
Quand à une organisation de tout ce petit monde, est-ce que ça ne va pas à l'encontre de "l'esprit blog ? Mais je suis partante pour plus d'échanges !

Betty a dit…

Salut Marie,

C’est ma première fois.
Premier commentaire sur ce blog qui me plaît grave sa mère, avec lequel je partage nombre d'affinités, et avec lequel je m'identifie depuis le bout de mes orteils jusqu’au bout de mes seins.

Le blog qui me fait kiffer par excellence.
Et c'est surtout, je trouve, parce qu'il est paraphé par un égo qui se démarque par son acuité, son esprit, et son intelligence... et ça, pour la lectrice lambda que je suis, c'est ultra bon (j'espère que tu fais exploser tes shoes, là. Ce ne serait que juste mérite)
(Je précise que je ne considère tout de même pas le reste de la blogosphère (ou en tout cas celle que je me suis habituée à “lire”) une somme de crétines, hein… Loin de là, mais j’y trouve juste bien moins de lucidité et d'authenticité, pour ne rien citer de plus, que ce sur le site de “La Chic Fille”).

(Grande fan des parenthèses et autres points de suspension moi aussi, je présente pas d’excuses pour toutes ces incises. Parce que je suis pas forcément polie et que je suis sûre que tu me comprends).


Ouais bon j'arrête les compliments, faudrait pas croire que je déboule pour la première fois sur ton blog juste pour fayotter (ce qui est un peu le cas quand même), mais le fait est que le traitement de ton propos de ce 5 juillet illustre royalement bien mon premier paragraphe, je trouve.


Donc pas tellement pour fayotter… et davantage pour adhérer.
Adhérer, ouais, parce qu'au vu de la nouvelle dynamique presse/blogo qui s'opère depuis quelque temps (pseudo “duel”? faussement fratricide qui me fait un peu glousser), la réflexion (pas brouillon à mon goût) que tu émets, je me la fais également, et dans des termes franchement similaires... (et non sans sarcasme, j'avoue!)

Adhérer, et lamenter que tu soies l'une des seules que je lise toujours avec le même plaisir, et chez qui je retrouve encore une certaine "magie" blogosphérique (là faut m'excuser je m'emballe, le concept est inintelligible mais j’trouve pas d'autre terme).
Rien de tel qu’un “blog mode”qui ne perd pas sa personnalité en faveur d’une vaine tentative “journalistique” (ou en mode “ tiroir-caisse”), de quelque nature qu’elle soit.

Lamenter que des égos moins intelligents, et/ou plus avides, et/ou moins fidèles, se fassent happer par ce monde aussi fascinant qu'abjecte qu'est la Mode et se laisse manipuler et modeler par l'autoritarisme d'une certaine Presse, qui, elle, est suffisamment clairvoyante et éclairée pour savoir se souder (¿) (quoiqu’opportunément), quand son pouvoir se fêle…Même superficiellement… Même de manière illusoire.
(Amis des phrases à rallonge, bonjour).

Y’a rien de plus autodestructeur, moche, et asservissant que la basse concurrence et le mirage de la gloire (pas de majuscule à “gloire”).
Non?


Fastoche pour moi de poser un oeil critique (et loin d'être constructif. It's a shame) sur un phénomène que je cotoîe depuis des vieux pixels tous pourris et non pas depuis le vif, mais faut admettre que la position de la lectrice de base est souvent lâche.
Ouais ça aussi c’est moche…!


Bon allez, je stoppe direct ma diarrhée verbale du matin (la bonne blague après m’être étalée sans gêne), et j’applaudis cette initiative et ce franc parler qui mitraille, parce que c’est juste bon.
Et revigorant.


Big up!


Et le meilleur pour toi Marie.


-B-

Anonyme a dit…

Salut Marie,
Non ben moi c'était juste pour te dire que tu ressembles drôlement à une héroïne de Manara, sur la photo.
Bises.
Louise

Marie a dit…

The little world of fashion: merci. C'est normal qu'elle ne le soit pas encore, c'est pas comme si ce phénomène était suffisamment ancien pour réfléchir à ça.

Emi: Il y a clairement un problème avec le postage de com chez moi... Ca me soûle! Bref!
C'est rigolo, ce dont tu parles, me fait penser à ce que je faisais en cinquième avec la journée de la jupe: "bon demain les filles, on se met toutes en jupes!".
Bisous.

Lionne: je sais doucette ce que tu en penses, et, sous certains aspects, tu n'as clairement pas tort!!!!
Je t'embrasse!

Caro: Ah ben toi, t'y vas pas avec le dos de la cuillère et tu as bien raison.
Et bien c'est simplement que l'isolement (relatif) rend quand même moins stable!
Merci en tous cas de tes gentillesses.
je t'embrasse aussi!

Minhoi: Bien sûr qu'il y a une autre vie hors blog, ceci dit, quand tu tiens un blog (dans mon cas pendant presque 4 ans), c'est important. Je n'y passe pas ma vie mais c'est important pour moi et pour ma vie!
Après par rapport à ce que tu dis, je ne suis pas entièrement d'accord avec ce que tu dis!
Une bloggueuse et par nature une personne lambda, autant dire personne, et je ne vois pas en quoi elle devrait s'envisager comme un modèle (peu importe le succès qu'elle rencontre, elle reste tout de même une vraie personne de la vraie vie).
C'est simplement que mettre de l'exemplarité partout c'est dangereux, c'est finalement demander à des personnes de réfléchir à des conséquences qu'elles n'auraient jamais pu préméditer.
Enfin je sais pas si je suis claire ;-)
En tous cas merci de venir ici et de prendre le temps de commenter, ça me fait toujours très
plaisir!

Marie: Tu as dit tout avec une vraie justesse , "la blogo c'est tout comme la vraie vie", ni plus ni moins.

Curieuse et futile: ce qui est marrant, comme tu dis que tu viens de lancer ton blog, c'est de ne pas savoir où ça va te mener... un blog ne va jamais vraiment dans la direction prévue, c'est comme s'il avait une volonté autonome ;-)
La communauté, c'est, je trouve, le point le plus important.

Melle.Marion: ça te lasse? Pour tout te dire, même si je suis dedans, moi aussi sous certains aspects!
je t'embrasse aussi.

Ladylunna: Merci.
Ah je ne sais pas, il ne s'agit pas d'intégrer les nouvelles, mais bien de faire parti d'un mouvement global, pas besoin que tout le monde s'aime, en revanche il serait bien utile que tout le monde se respecte sans se la ouèj!
Bien sûr qu'on déglingue ce qu'on a encensé, c'est tout naturel!
Oh non, ce com n'est pas pas brouillon , pas plus que mon post en tous cas ;-) !

Aurélia: (J'avais fait une erreur de manip' pour le coup de fil, ne t'inquiète pas pour le coup de fil!).
Oui c'est vrai que le cadre est important. la critique envers la bloggueuse ne se dirige, normalement, sauf dans le cas de conneries, vers la bloggueuse, ce qui devrait permettre de se détendre.
Je t'embrasse aussi...

Pinasse33: :-) ah ben tu fais plaisir! Non je n'oublie rien...

Bea: Oui tu as raison, ça va, normalement à l'encontre même du blog que de créer une "communauté", en revanche, maintenant, au vu de ce qui se passe, ça parait assez judicieux, non?

Betty: Oh comme ton com fait plaisir.
C'est parce que tu aimes les parenthèses et les points de suspension que tu dis ça ;-)
Je trouve tout ton com très intéressant (et bien écrit ce qui n'est pas négligeable ;-))
Merci pour tout Betty, je t'embrasse.

Louise: Ah oui? C'est drôlement flatteur!

emiiiiiii a dit…

aha, moi aussi je faisais ça avec les jupes! Sinon j'osais pas :D

Anonyme a dit…

C'est remoi....
D'abord, au sujet de l'article de Glamour, plus j'y pense, plus je me dis que c'est une sacrée tempête dans un verre d'eau. Ceci dit, les quelques posts de "blogueuses influentes" qui prévoient la mort de la presse magazine tuée par la blogo, les filles, faut arrêter....
En plus, on ne peut pas comparer un magazine qui vit avec les pubs et qui de plus, est obligée de vivre avec les pubs avec un blog qui y est obligé juste parce que la personne veut avoir ce qu'on appelle des "avantages en nature."
Pour la solidarité, je trouve qu'il est quand même très difficile de critiquer un certain nombre de blogueuses sans se faire allumer par les autres. Je pense, moi aussi, que les "vieilles" blogueuses se serrent les coudes entre elles mais ne laisseront que peu de place aux nouvelles...peur de se faire piquer leur place.
Enfin, un petit "reproche." Je sais qu'il est de bon ton en ce moment de railler les syndicats et leur revendications qui semblent obsolètes...mais ne soyons pas ingrats : sans les syndicats, nous bosserions encore 50 heures payées 30....pensons y avant de les taxer d'inutilité.

Marie a dit…

Emiiii: Ben oui bien sûr, pareil!

Anonyme: On est d'accord, la mort de la presse féminine, même pas en rêve, et perso, ça m'arrange, j'adore la presse...
Oh tu sais j'ai un papi très coco et syndicaliste, et dire que je respecte ça est en-dessous de la vérité, c'est plus le ton de cette démarche qui me faisait marrer. En tous cas merci de prendre le temps de commenter, ça me fait plaisir!
Bise

marlène a dit…

Bordel, mais pourquoi on m'a passé mon commentaire en anonyme ? je suis trop naze, moi, en plus, s'il y a un truc qui me gonfle chez les commentaires, c'est bien ceux qui commentent en anonyme !
Donc c'est remoi, marlène !
Je te remercie de ta gentille réponse, ton blog est à la hauteur de ce qu'on m'en disait !