Pages

20.4.09


LE PREMIER JOUR DU RESTE DE TA VIE...



Il est possible que je sois longue du propos, comme je ne vais pas pouvoir écrire autant qu'à l'habitude, mon temps est occupé à d'autres choses (à la vraie vie et à ses belles surprises!) alors, je me rattrape.

Je suis loin de chez moi. Arrivée dans un village qui me force à être autrement que moi (que je crois hein!). Internet rare, boutiques absentes tout simplement, de la presse qui ne parle que des naissances ou des bals qui auront lieu le samedi suivant ... Un endroit où finalement le temps est autre, comme arrêté mais en mieux. Rien de nostalgique, bien au contraire...

Il y a eu cette chanson de Daho,



le jour de mes 26 ans et j'avais décidé de la faire mienne.
Je voulais que les approximations de ma vie s'arrêtent. Qu'il ne soit plus jamais question de subir, qu'il était temps d'enfin décider... Et puis on s'emballe toujours le jour de son anniversaire... Sauf que la vie en décide, en apparence, souvent autrement.
Alors ces emballements de bonnes résolutions se soldent souvent par... Par... Ben ils finissent en eau de boudin, en queue de poisson. Et, comme ça, l'air de rien, on se retrouve avec exactement les mêmes médiocrités qu'avant l'anniversaire.
On continue à mal manger, à s'énerver d'un rien, à ne pas prendre de soin soi, des autres, de la vie... On oublie une nouvelle fois qu'on va mourir...

(Oui c'est la fête de la pensée hippie dans ce post. Témoin de Jehova et autres Katmandou spirits vous êtes les bienvenus par ici... On va en bouffer de la pâquerette et de la colombe de la paix... Désolée pour les cyniques, je suis en mode ultra Peace & Love, c'est le printemps je crois...)

Donc (racontage de vie, là maintenant), j'arrive dans cette campagne un peu au bout du rouleau pour travailler. Déprimée à l'idée de changer de décennie, à me demander ce qu'au bout du compte j'avais fait de ces 29 années, 345 mois et millions d'heures... Fatiguée de mal manger, de m'épuiser les yeux sur mon ordi, culpabilisant de ne pas mener mes projets à bien (l'écriture... Oui mon vrai projet c'est l'écriture, un vrai livre, des pages... Mais j'ai peur.. Ben oui...), le corps flasque à ne plus faire de sport (j'ai été ultra sportive une très grande partie de ma vie, et puis ça va vite à faire sa poufiasse qui ne pense qu'à se faire belle sans penser au corps "sain" dénué de tout considération esthétique, juste du bon pour soi... Y en a qui appellent ça le bien-être), vaguement insomniaque... Bref, trop sympa. J'étais à deux doigts d'aller chez Casto pour acheter la corde qui aurait mis fin à mon supplice (Marie aka Exagerator...)

Et puis quelques heures au soleil, des gazouillis d'oiseaux, de l'herbe, des primevères dans les cheveux en guise de serre-tête auront suffi à me faire reconsidérer les choses...
Le monde marche sur la tête... Dans le mauvais sens. "Mais tout peut changer aujourd'hui, le premier jour du reste de ta vie..."
Se plaindre, sans rien faire pour que ces choses si encombrantes, si polluantes arrêtent d''occuper l'esprit et le coeur...
Quelque fois je , mais je sais que vous aussi, suis méchante avec moi. On oublie à quel point on se doit d'être affectueux avec soi, qu'il est important de se dépasser mais pas de se maltraiter...

Changer d'angle change tout...
1) Je recours, je chiale ma mère avec les courbatures des cuisses, du dos, des bras, de la rétine, de la langue, du reste du corps... mais Dieu que ça fait du bien. "Un esprit sain dans un corps sain" a très clairement du sens...

2) A s'occuper de soi on aide bien mieux l'autre, ça allège notre état de trouillo-tristesse... Et ça, ça fait plaisir à tout le monde.

3) Manger bien... Dieu que ça donne mine...

Ouais la mode c'est bien. Ouais j'adore ces futilités sapestes, vraiment j'adore... Mais ça n'est que du bonus cette histoire, en aucun cas ça ne pourra me rendre bien et heureuse, j'ai même envie de dire remplie... Non, je me goure tellement, prends les choses dans un sens qui n'est cohérent de rien que parfois moi aussi, vous aussi, on marche sur la tête.

Ca me donne presqu'envie de vivre à la campagne cette histoire. Pas un H&M à moins de 100 bornes, pas de chaussures cloutées chez mes congénères, juste le reste... L'essentiel...

Cette petite diète me fait un bien fou...

Je vous embrasse très fort les filles. Je n'ai pas parlé de mode encore moins d'élégance... Mais plus que jamais j'ai parlé d'harmonie je crois... Et de moi aussi hein... Ben oui on ne se refait définitivement pas.

PS: Ouais, pas d'inquiétude, je vais vite revenir énervée. 345 mois de colère sur patte ça s'oublie pas en 3 primevères et 2 pâquerettes, mais pour le moment je prends ce qui est là...

PS 2: ces polas là n'ont aucun intérêt (ben si l'ego quand même... ), juste ceux de puer le bonheur... Et de montrer comme enfin j'arrive à discipliner la boucle, même 5 jours après le shampooing... Trop classy. Beaux comme un camion qu'ils sont...


21 commentaires

Melle. Marion a dit…

cet article me parle drôlement...j'arriverai pas à expliquer, je suis trop une handicapée des mots je crois.

Par contre toi, je sur-kifferai le premier éditeur qui publiera ton tout premier livre. Limite si je le canoniserai pas de son vivant hahaha!

La bise beautée des bouclettes, profites bien des pâquerettes :)

Schtroumpfette Grognonne a dit…

J'ai eu un peu les mêmes questionnements à l'occasion de mon changement de décennie aussi.. et comme tu dis, rien n'a changé!
Il y a quelques fois des flashs mais ca ne dure jamais chez moi, je retombe inlassablement dans les mêmes schémas, est ce que c'est pas un truc qu'on se monte à nous même de croire qu'on peut vraiment tenir la barre nous même?
J'ai beaucoup aimé le film homonyme de la chanson de Daho, qui a provoqué le même genre de relativisation aussi!
Bisous profites bien!

AddictaNot a dit…

Ville et stress de fou VS campagne et bonheur à l'état pur...le combat de toute une vie, hein? Quand tu as connu les deux, tu sais les avantages de l'un et de l'autre (et inversement) et c'est super dur de choisir hein? J'ai du mal à trouver la réponse moi! Joliment dit en tous cas ;) Repose-toi bien :) et puis, le premier polaroid est sublime...tes cheveux...j'adore! Bises

emiiiiiii a dit…

J'ai fait un retour à la campagne à la naissance de mon premier mec...et ça fait du bien! Surtout au printemps! ;)

Happy birthday :)

Et t'es juste trop canon du cheveux! Et pas que. Bises.

Delphine a dit…

J'ai pris les mêmes résolutions. Malheureusement pour l'instant je suis balade alors aux oubliettes, le sport et le bien manger, j'ai juste envie de bourir!!!! Donc l'apitoiement sur soi est encore de mise, quoique pour une fois j'ai attendu 3 jours avant de commencer à me plaindre.

Mais des fois ça fait du bien de ne pas être dure avec soi. Je pense qu'on l'est souvent plus avec soi qu'avec les autres. Faire la paix et s'accepeter, comme on est, pas parfait et de se laisser le temps.

Anonyme a dit…

Alors si je réussis à poster un com avec mon nom enregistré peut-être irais-je au bout de ma réflexion...J'enfourche mon dada préféré à savoir que, contrairement à la majorité des blogs, le tien tient le haut du pavé. Et pourquoi? Pas seulement pour ce physique de blonde qui en a mais, pour l'écriture! Ah oui je l'ai déjà dit, quand j'arrive à poster un com', on sent le talent : une écriture vivante, dynamique, un écrit-parlé maîtrisé, une modernité. Alors un blog c'est sûrement valorisant, au niveau du narcisse, mais un livre c'est mieux. C'est injustement subjectif comme remarque mais un livre on peut le cajoler toute la nuit sous la couette, l'embarquer dans son sac, il vous accompagne partout comme une extension de soi. Je dis :fonce tu en as tout-à-fait l'étoffe et, surtout, la plume. Mon avis ne vaut que comme biblivore, papivore, romanophile. J'entends aussi la peur, les questionnements, le temps qui file et qu'est-ce qu'on a fait? Surmonter sa peur et être en paix avec soi-même ça peut être un défi pour la prochaine décennie. Allez j'essaie de valider.

Anonyme a dit…

30 ans, c est pas le bout du monde , tu verras!
et si tu faisais un enfant?

Laura a dit…

Cet article est un hymne au printemps et à la femme! ça fait tellement plaisir de lire du bonheur! Je suis tout à fait d'accord avec AnonymeI, je te suis depuis quelques temps déjà et tu parais avoir les épaules pour concrétiser ce projet/rêve de livre. C'est simplement l'avis d'une passionnée des mots, d'une lectrice assidue. Quoiqu'il advienne, avec ton blog tu es déjà ma littérature guérisseuse.
Bises jolie.

MICHELLE a dit…

Hé bien la lionne se retrouve en pleine nature.C'est la forme tu nous donnes envie de dévorer la vie avec de telles résolutions!!!moi j'en prends au nouvel an (je ne les tiens jamais) MAIS avec un tel soleil et cette nature qui fourmille c l'impression de se réveiller d'avoir des racines imaginaires qui nous font pousser plus haut plus loin,avec de nouvelles envies profite un max criniére au vent , visage bruni et ton grand coeur qui fait BOUM BOUM BOUM.BISOUS.

alexia a dit…

je suis émue de te lire comme souvent.
Je n'ai pas besoin d'en dire plus,mais si un jour tu écris (et t'as intéret) on sera très
nombreux à te lire,c'est sur!
Des gros bisous!profite bien des paquerettes ;-)))

Audrey a dit…

Je ne commente jamais, mais ce bel article me fait sauter le pas.
Je pense que l'écriture fait peur à tout ceux qui en ont vraiment envie.
Garance Doré avait fait un bel article à ce propos d'ailleurs. Quoi qu'il en soit, le jour où tu te lanceras, tes lectrices se feront une joie de pouvoir te lire sur un vrai livre avec des vraies pages.
Bon repos à la campagne.

AlmondFlower a dit…

T'es belle la chic fille !
Je voudrais bien moi aussi être moins perpétuellement en colère, je me fatigue moi même et je profite plus des autres ...

Mash a dit…

je te comprends ,j'ai vécu a la campagne maintenant je suis en ville et j'aime bien y retourner de temps en temps , prendre le temps de faire autre chose que les magasins ,prendre le temps de s'ennuyer,de ne rien faire,de se ressourcer...
Perso je pense que l'idéal est de pouvoir aller d'un côté et de l'autre .
des bisous
P.s : tes photos sont superbes , tu as de très beaux cheveux !

Vénuzia a dit…

Premier com. d une vieille amie qui t'as connue du haut de tes 14 ans.On s'est revue il y a peu et je te redecouvre à travers ce Blog. Tu peux pas savoir à quel point je suis fière de toi! :)).
Tu es restais fidèle à tes valeurs, tu as su mener ta barque comme tu as voulu et aujourd'hui l heure est au bilan!!
Je sais ce que s'est, je suis a en plein dedans!!
Conseil: s'ouvrir aux autres permet de constater qu'on est qd mm bien lotis!!
Alors maintenant, tu retrousse tes manches et tu quitte plus ton bloc note jusqu'à ce que tu nous ponde un "putain" de bouquin!!!
big,big kiss ;)

Marie a dit…

Melle.Marion: Merci... et ça suffira bien comme réponse, comme je suis vachement touchée...

Schtroumpfette Grognonne : Je ne sais pas... peut-être qu'il ne s'agit pas de que l'illusion de tenir la barre... Il s'agit seulement de discipline au fond. une sorte de discipline du bonheur...
J'ai aimé ce film aussi...

AddictaNot : Merci... Oui l'hésitation entre les deux mondes est présente chez beaucoup d'entre nous...

emiiiii: Merci... Ah toi t'as choisi la pâquerette alors!!! Bon choix je crois. pas d'H&M mais bon choix.

Delphine: Bien sûr qu'on l'est plus pour soi... Ceci dit je le suis grave pour les autres aussi... Ben ouais faut pas déconner!!!

Anonyme...: ...
je ne sais pas quoi dire!!! Je te jure! Ca me va droit au coeur en tous cas... Et je pèse mes mots.
Merci...

Anonyme: Ah ouais t'es comme ça toi??? ;-)

Laura: Littérature guérisseuse. Whaou!! La classe. je crois que je vais avoir le coeur d'être plus assidue!!!
Merci

MICHELLE: pas trop le soleil bruni après ça défonce le visage...

Alexia: Merci beaucoup... Te sentir émue est certainement le plus beau des compliments que j'aurai pu avoir...
Je t'embrasse...

Audrey: Merci de te lancer là maintenant , sur ce post dont le propos me tient à coeur...
Merci de tout coeur...
Je t'embrasse aussi... je suis gourmande là!!!

Almondflower: Oui c'est si fatiguant et ça prend tellement de temps sur le reste... Il faut qu'on se force à arrêter. plus facile à dire je sais...
Merci beauté.

Mash: Oui le mieux, c'est les deux très clairement, pas toujours facile ceci dit...
Merci aussi pour tous ces jolis compliments...

Veénuzia: Whaou... ah ouais, tout ça. C'est adorable... La même qu'à 14 ans, j'en ai bien peur, au moins du fond. Ca me touche tellement que tu sois fière de moi...
Je te vois bientôt de toutes manières... Oui parce que je t'ai reconnu....

isabelle (ma vie en vrac) a dit…

Tu es trop mignonne...
Se recentrer sur soi est tellement important..
J'ai 36 ans et les mêmes envies que toi, mais le tourbillon de la vie nous emmène et nous fait oublier l'essentiel, on se dit qu'on y retournera plus tard et finalement...le temps passe!
Bonne nouvelle : il n'est jamais trop tard!
Biz

La reine a dit…

merci pour cette dose deprintano-hyppisme ... ça fait du bien .

Alice a dit…

Souvent je lis, jamais je n'écris, mais là, outre pour souligner la justesse de tes propos, je voudrais surtout connaître ton secret pour garder de si jolies boucles 5 jours après un shampooing! =)
Mes cheveux et moi te remercions...

Anonyme a dit…

Salut, je cherche un acheteur pour un bracelet Hermès en métal doré (en très bon état), valeur 850 euros, vendu 750. Si tu pouvais passer le message ou si ça t'intéresse, chollet.denis@live.fr pour plus de renseignements. Merci

Marie a dit…

Isabelle (ma vie en vrac): bien sûr qu'il n'est jamais trop tard... tiens combien de temps il nous reste? 60 ans... on est large à mort! Je t'embrasse

la reine: alors je suis contente!!!

Alice: alor je mets du "utra doux" beurre de karité avocat sans rinçage, tac... je natte, je me couche, j'enlève le matin... Laisse tomber comme ça me rend trop bonasse.... tes cheveux ils kiffent ça y'est???

mimi a dit…

coocoo
je viens juste te poser une question sans doute enmerdante, mais je voulais savoir comment tu faisais pour mettre une bande son avec deezer sur ton blog , merci :)