Pages

6.2.07


L’IMPITOYABLE INJUSTICE…

La beauté est la pire injustice qui existe au monde ! Injustice pour ceux qui n‘en sont pas pourvus. Ou peu !!!
Je suis malade. Une grippe (soit dit en passant, c’est double nul la grippe !!! ). Et je suis à mon top de la beauté. Plus ça serait de l’arrogance. Une sorte de provocation permanente.
Les cheveux, sublimes. Pas du tout secs et en paquet Je ne pensais pas qu’on pouvait avoir les cheveux plats et en même temps touffus!! La peau, même pas grise (je savais pas que le teint pouvait être kaki) ! Les yeux…Comment dire…J’ai qu’à rien dire…Je ne veux pas agacer plus !!!
Le truc c’est que dans ces moments-là, j’ai juste envie d’être 6 jours plus tard ! L’avantage, c’est que je ne fume pas quand j’ai la double nulle maladie ( et comme chacun sait, et j’y reviendrai, la cigarette rend moche…)
Mon alitement, en plus de me faire ressembler à une moule, me fait réfléchir à l’importance de la beauté. Aux conséquences désastreuses de l’indifférence. Houellebecq dit, en substance, que le pire qui puisse exister au monde est d’être « une femme moche » .Passée sur l’aspect grandement misogyne de cette merveilleuse phrase, je me suis mise à réfléchir à la question (je l’avais déjà fait, on est tous bien d’accord, mais fiévreuse c’est beaucoup plus rigolo).
J’ai toujours tendance à penser aux choses au mauvais moment !
Et si, c’est effectivement une chose terrible. Au-delà du discours aseptisé de la beauté intérieure, il y a quand même une angoisse terrible de la laideur. De l’affaissement. De la médiocrité.
On aime être au mieux de sa forme.
Quand j’étais petite, je croyais que j’étais la plus belle du monde. Je sais c’est bizarre comme pensée, mais je n’arrivais pas à m’en détacher ! Et puis en grandissant, je me suis aperçue que c’était plus ou moins vrai. Ça variait d’un jour à l’autre…Plus moins que plus!
La vie d’une belle fille est agréable (je ne parle pas de ma propre vie, j’ai le teint kaki moi en ce moment !!!). Et quand je lis des articles où des belles filles nous expliquent la difficulté de vivre dans la peau d’une bombe, je ne peux pas m’empêcher de trouver ça rudement indélicat.
Nous, le commun des mortels, on aimerait bien ne plus être transparents. Alors quand la mannequin nous raconte comment sa beauté est vécue par les autres comme une provocation, je suis dubitative ! C’est peut-être parfois difficile, mais la beauté ouvre des portes inouvrables au commun des mortels…
La beauté est la plus grande discrimination. Bien plus que la couleur de peau. Si on est beau, il y a fort à parier que la vie sera plus simple...
Je m'excuse pour mon propos un peu à ras des pâquerettes mais 40°c de fièvre ne rend jamais pertinent, ça se saurait!!

3 commentaires

MH a dit…

Je me souviens d'avoir été (un peu) choquée de Claudia Schiffer disant à la télé "ce qui compte c'est la beauté intérieure" ...C'est vrai mais quand on a en plus l'extérieur ca aide. En revanche une de mes amies, très belle, vit mal cette beauté car elle est très souvent sollicitée et se plaint du manque de respect des gens ...

unechicfille a dit…

C'est vraiment curieux de mal vivre sa beauté...Les gens seraient moins respectueux avec les gens beaux...C'est une possibilité, mais il faut que ton amie se rende compte de la chance que c'est que d'être bien fait de sa personne!!!

Manon a dit…

je viens de tomber sur ton site et sur cette article par hasard. Je suis totalement d'accord. Dans notre société actuelle, être beau est essentiel. Point barre. De lors, beaucoup plus de chance, d'opportunité etc. C'est tellement horrible et injuste mais c'est la vérité. J'ai une amie qui est super belle, l'une des plus belles filles de mon lycée et c'est incroyable comment elle agit, elle sait qu'elle est belle et elle fais des choses de filles faciles par exemple se taper plusieurs mecs à la fois pendant une soirée ou alors sortir avec un mec puis le tromper ("C'est pas grave, j'en ai pleins d'autre"). Elle a un total contrôle sur ce qu'elle fait. Elle le sait. Cette fille ne serait jamais seule. Jamais. Car elle attire. Cette fille c'etait ma meilleure amie...